Ah! les mythes de la musculation communément appelé la « préparation physique : « Si je fais de la musculation, je vais avoir de gros muscles », « Je perdrai de la souplesse/flexibilité si je fais de la musculation », etc.

La réalité: La perte de force est une des sources majeures de plusieurs blessures d’usure.

La solution: Il faut travailler les muscles antagonistes, les stabilisateurs ainsi que solliciter les propriocepteurs du corps douze mois par année et s’adonner à des exercices qui utilisent le poids du corps comme charge (ex.: « push-ups », « squats », exercices de gainage au niveau abdominal, etc.) Il existe plusieurs programmes pour les athlètes que les triathlètes peuvent utiliser comme entraînement-maison : « Insanity », « P90X », « TRX system » sont des planifications d’entraînements musculaires basés en grand partie sur le gainage abdominal et aussi cardiovasculaire pour le travail en chaîne sous forme de circuit des exercices.  Tous ces programmes s’exécutent à la maison en possédant très peu de matériel : ballon Suisse, élastique d’exercice, parfois une barre à « chin up ».

 

Aussi certains entraîneurs ou préparateurs physiques conçoivent et incluent des programmes de préparation physique spécifiques aux athlètes d’endurance selon les qualités de l’athlète qu’il doit améliorer (préalablement, une évaluation de la condition physique aura été faite!!).

En conclusion: Un entraînement de musculation (préparation physique) est essentiel pour maintenir l’endurance musculaire ainsi que de repousser les blessures qui pourraient survenir par le volume d’entraînement et ce, tout au long de votre planification annuelle.

Commentez cet article sur le forum

Pierre Svartman

 

 

 

 

www.svartmancoaching.com
pierre@svartmancoaching.com