Tout d’abord, qu’est-ce qu’un virage?  Un virage est une culbute que les nageurs exécutent à l’approche du mur de la piscine leur permettant de se propulser plus rapidement  pour le retour.

Nous savons que la plupart des triathlons se font en eau libre.  Alors, est-il nécessaire d’apprendre à maîtriser les virages pour un triathlète?

Une des problématiques de l’apprentissage du virage est que celui-ci a une incidence à court terme sur l’entraînement de natation.  Au début de l’apprentissage, un virage est demandant pour le « souffle » et au niveau technique.  Il faut donc sacrifier du temps d’entraînement pour apprendre à bien le maîtriser et il n’y a pas de secret, il faut que le virage devienne un automatisme. Il faut donc le pratiquer le plus souvent possible.  (À noter qu’un certain pourcentage de triathlètes sont incapables d’effectuer des virages car ils souffrent de nausées. )

Toutefois, lorsque la technique du virage est maîtrisée, l’athlète a la capacité de suivre à l’entraînement des nageurs plus rapides.  Il augmentera ainsi sa rapidité, ce qui aura un impact direct sur sa performance en compétition.

Alors, si vous prenez la décision de travailler sur vos virages, c’est maintenant qu’il est temps de commencer à les pratiquer.  Toute amélioration technique et apprentissage d’habiletés sont toujours gagnants pour le développement d’un athlète.

Go! Go! Go!

Coach Svartman

Commentez sur cet article sur le forum

Dessin : Toute la Natation (Maria Semerjian)